PV de la première Assemblée citoyenne autonome de Verdun – 16 juin 2012

Samedi le 16 juin 2012

1ère édition : « C’est le début d’un temps nouveau! »

C’est samedi et il fait beau à Verdun. Nous sommes environ une quarantaine de personnes rassemblées au coin de la rue Verdun et du boulevard Lasalle. Maude, qui nous a convié à cette première assemblée, nous explique qu’elle avait remarqué lors du « mouvement des casseroles » qu’il était difficile d’échanger et souhaitait davantage connaître les gens avec qui elle manifestait. Elle espère maintenant que l’assemblée citoyenne de Verdun sera le prétexte à une mobilisation de nos énergies au sein de notre quartier.

Suite à cette présentation, la question suivante est demandée à l’assemblée : «  Quelles sont vos raisons de vous être présentés aujourd’hui à cette première assemblée citoyenne autonome de Verdun? »

De prime abord, plusieurs ont réitéré leur appui au mouvement étudiant, certains en précisant que celui-ci avait apporté un vent de contestation, d’autres en évoquant le courage et la force dont a fait preuve les étudiants. Une dame a notamment mentionné qu’elle trouvait les étudiants forts bien articulés. Catherine nous a quant à elle raconté son expérience au sein de son association étudiante et la façon dont l’application de la loi 78 mettait en péril la survie de l’association. L’assemblée devient donc un moyen pour Catherine de s’exprimer et de rester impliquée.

Bien que presque tous les participants disent appuyer le mouvement étudants, tous ont également d’autres raisons de s’être présentés à cette première assemblée. Si certains sont venus par curiosité, d’autres pour connaître davantage les gens de leur quartier, ils sont nombreux avoir mentionné qu’ils désiraient défendre leurs droits. Il fut, notamment question du droit de grève, du droit à un logement décent et de notre liberté d’expression.

Quant à eux, Claude, Jeanne, Charles et Chantale ont dénoncé la dégradation des services sociaux, certains parlaient d’une actuelle régression. Claude s’inquiètait également qu’ait lieu un appauvrissement de la majorité au profit de l’enrichissement d’une minorité, d’autres ont manifesté leur soutien à s’engager dans une lutte à la pauvreté, notamment en émettant le souhait de réduire l’écart entre les riches et les pauvres. D’autre part, Peggy nous a dit croire en la pertinence d’une grève social ou au moins à une forme de résistance sociale comme prise de position collective.

Quelques uns ont condamné les commentaires et le mépris exprimés dans certains médias, ce qui faciliterait le maintien d’une partie de la population dans l’ignorance. D’autres ont parlé de « diabolisation » de ce qui se passait en ce moment.

Céline, David et d’autres ont dit y voir également un enjeu politique. David souhaiterait un changement lors des prochaines élections, pendant que Céline se questionne à savoir si une possible alliance entre partis pourrait faciliter ce changement. Une homme présent à l’assemblée propose à chacun de parler aux gens autour d’eux « qui ne sont pas converti à la cause ». Un autre propose que l’on trouve des façons de convaincre les gens de voter davanatage lors des prochaines élections au travers différentes stratégies. Selon lui, les gens de l’Île des Soeurs pourraient être plus sensibles face à un enjeu comme la corruption tandis que les gens de Verdun pourraient être davanatage touchés par la lutte à la pauvreté. Plusieurs ont également mentionné qu’ils souhaitaient à moyen terme un autre mode de scrutin ou le vote proportionnel qui seraient selon eux plus représentatifs.

Pendant ce temps Charles et Sylvain s’intéressaient à la façon de se faire entendre comme groupe dans l’avenir. Bref, AGIR!… mais où, quand et comment?

Voici les moyens d’actions qui ont été proposés à court terme :

  • la poursuite de l’assemblée citoyenne autonome de Verdun

  • la création d’un sous-comité d’organisation qui se concentrera sur la mise en marche des futurs moyens d’action (si vous êtes intéressé à vous y impliquer veuillez communiquer avec Claude T.)

  • Inonder de courriels et de lettres nos députés

  • Se rendre ensemble au bureau de notre député, M. Henri-François Gautrin lorsque celui-ci y est présent.

À moyens termes, il fut également proposé d’envisager une stratégie électorale, voire de faire du porte à porte dans le quartier durant la prochaine campagne. Aussi, il fut rappeler que le plus important c’est de rester « ensemble », unis et de rester vigilent comme citoyen.

La prochaine réunion se tiendra le samedi 23 juin 2012 de 11 à 13h au coin de la rue Verdun et du Boulevard Lasalle, en attendant vous pouvez vous tenir informer en consultant la page officielle de l’assemblée citoyenne autonome de verdun. Une page Facebook a aussi été créée; https://www.facebook.com/groups/341553685912801/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :